Page d'accueil | Liste des graphiques

Les premières Simone naissent vers 1895 et le prénom a un succès immédiat puisqu'il atteint 1 % dès 1904. L'apogée est atteinte en 1912, alors que 1 fille sur 25 est baptisée de ce prénom. Simone diminue lentement et s'éteint dans les années 50. De 1912 à 1914, il a été au premier rang des prénoms féminins. Il a passé près de 25 ans au-dessus du seuil de 1 % des prénoms. Il est intéressant de constater l'indépendance totale de Simon et de Simone. On ne trouve aucune Simone dans les années 80, alors que Simon est à son plus haut; à l'inverse, Simone n'a pas fait bouger Simon dans les années 10.

Source: Louis Duchesne, Les prénoms, des plus rares aux plus courants au Québec, p. 263.